Center for Border Town Research
À propos de nous

Centre de recherches sur les villes-frontières

L’étude des régions frontalières, notamment des villes-frontières, s’avère de plus en plus pertinente à l’époque actuelle avec l’essor de la mondialisation qui favorise les échanges commerciaux et culturels transnationaux.  Les villes-frontières sont situées au croisement des influences culturelles, ethniques, idéologiques, politiques, économiques ce qui favorise le dialogue interculturel permanent, mais aussi façonne les processus d’identification des habitants de villes-frontières. Le statut d’une ville-frontière devient le générateur d’opinions, d’émotions et de pratiques quotidiennes pour sa population.

Cela pose plusieurs questions : Quels sont les processus caractérisant les villes-frontières? Quel est leur rôle dans la préservation des particularités régionales et dans la formation de nouveaux types d’identités? Quels mécanismes sont utilisés par la population et les autorités dans le but de résoudre les conflits religieux, culturels, ethniques, politiques et juridiques et quels rôles jouent les processus d’identification de la population des régions frontalières?

C’est dans le cadre du Centre de recherches sur les villes-frontières qu’une équipe de jeunes chercheurs de l’Ukraine, de la France, de l’Allemagne et de l’Autriche va analyser les problèmes et les solutions qui sont en lien avec le phénomène de la ville-frontière, les processus qui s’y déroulent ainsi que l’identification de la population des villes-frontières.

La création du centre en question est l’une des étapes de la mise en œuvre du projet interdisciplinaire d’envergure internationale « Urbana Frontera ». Les processus d’identification de la population dans les villes-frontières: le passé, le présent, le futur ».

Enjeux du projet en question:

– mener une recherche multidisciplinaire sur les villes-frontières, leurs types, leur rôle dans les processus d’identification des habitants des villes-frontières ainsi que dans la préservation des caractéristiques régionales et la formation de nouveaux types d’identités;

– effectuer l’analyse des possibilités des villes-frontières et l’implication de la population dans les opérations de sécurisation des frontières, dans la lutte contre le terrorisme, la migration illégale et la contrebande;

– faire des prévisions concernant le développement du phénomène de ville-frontière dans le contexte des processus socioculturels et des processus d’identification des habitants des villes-frontières, les processus façonnant la constitution de l’identité européenne organique dans l’espace frontalier.